Formation

Manager en situation de crise

Comment faire face à situation inhabituelle ?

Comment réagir face à l'improbable ?

Quelles ressources mobiliser et comment ?

Comment maintenir un niveau d'activité acceptable ?

Hab initio

2 Jours

Intra entreprise

Management & Leadership

Les responsables sont confrontés à de nombreux risques auxquels ils ne sont pas suffisamment préparés, ni par leur formation (quelle école enseigne la gestion de crise ? Ni dans le cadre de la formation continue en entreprise.

Nombreuses sont les situations de crise, d’une gravité plus ou moins élevée, que rencontre le manager à différentes étapes de sa vie professionnelle. En voici une liste non exhaustive, parmi les plus courantes qui ont été évoquées par certains de nos participants : un incendie dans un entrepôt, ou dans les bureaux. Une bagarre avec violences sur les personnes. Le décès d’un collaborateur suite à un accident de la circulation. Un accident sur une ligne de production. Un cas de harcèlement médiatique contre l’unité de production. Et enfin le rappel ou le retrait d’un produit dans le secteur de la grande consommation.

Public

Ce workshop s’adresse aux Managers, Directeurs et Membres du comité de direction.

Public

Objectifs

Ce workshop va permettre aux participant(e)s de :

  • Développer la capacité du manager à mieux se connaître et à identifier ses zones de confort et ses zones de risques.

  • Choisir et structurer un comité de pilotage de crise.

  • Accompagner les autres managers à préserver l’activité opérationnelle classique.

  • Mettre en place une cellule de crise interne, de façon à maintenir la cohérence et l’efficience du reste des équipes de l’entreprise.

  • Gérer les aspects « post-crise » et anticiper les risques psychosociaux. 

  • Organiser les débriefings et les retours d’expérience sur ce qui a été le plus réussi par les acteurs. 

  • Identifier dans quelle mesure le groupe a vécu, ou non une expérience apprenante.

  • Faire appliquer, les procédures de crise de la société (en général elles sont déjà existantes) chez la plupart de nos clients).          

  • Faciliter la compréhension des enjeux des directives internes en termes de gestion prévisionnelle des risques.

Objectifs

Contenus

Contenus

  • Comprendre l’architecture des principaux paramètres de la gestion de crise et savoir hiérarchiser les priorités.

  • Définir et constituer une cellule de crise. Comment lui attribuer les bonnes prérogatives, et des limites

  • Développer la gestion de soi : engager les ressources de façon adéquate, pour animer l’équipe de crise.                      

  • Repérer les signaux faibles de  stress et d’émotion qui permettront manager de traverser la crise dans la durée.                      

  • Savoir se protéger.

  • Organiser la sortie de crise : débriefer la crise et  « libérer » la cellule de crise, puis  organiser les retours d’expérience

"Depuis quelques mois nous étions harcelés, le mot n’est pas trop fort, par quelques journaux qui diffusaient des rumeurs sur la qualité de nos produits.

À la lecture de ces articles complètement faux, et écrits par des gens malhonnêtes, mon sang ne fit qu’un tour. Je convoquais la juriste de la société et lui demandais de préparer un dossier pour notre avocat. Je vis son air  dubitatif, comme si quelque chose n’étais pas clair dans ma demande. En fait  celle-ci me confia qu’elle doutait fortement de notre capacité à gagner en justice, dans un délai raisonnable.

Je fis donc appel à notre agence de publicité à qui nous confions chaque année un substantiel budget marketing, et qui connaissait très bien la presse. Leur réponse fut très rapide et directe : « les journaux pratiquent cette technique, pour que vous vous rapprochiez d’eux, et ils vous proposent alors de faire votre publicité au travers de leur journal ». Notre conseil est de ne pas les contacter, de les ignorer.  Ces actions s’arrêteront et ils iront vers d’autres cibles.

Il m’était extrêmement délicat de ne rien faire devant une telle agression, venue de l’extérieur. C’était néanmoins la conduite la plus sage et si elle ne rencontrait pas forcément mon adhésion initiale quant aux moyens à déployer, force est de constater qu’au bout d’un mois les articles malicieux cessèrent. La gestion de crise, c’est aussi évaluer l’environnement, mesurer le rapport des forces, et fixer les priorités du manager sur les vrais enjeux. Je venais d’économiser un temps précieux indispensable pour continuer à développer la satisfaction de nos clients, et probablement quelques dizaines de milliers de CHF en frais d’avocat." Rustam, 40 ans, directeur marketing dans l’industrie agroalimentaire, Kazakhstan.